Comment augmenter le loyer d’une location ?

0
57

La procédure et règles pour augmenter le loyer d’une location

Quand on parle d’entreprise, on parle de la recherche du profit. Un profit rendu possible par une somme de stratégies élaborées par les propriétaires. Par exemple, de nombreux propriétaires n’hésitent pas à augmenter le loyer afin d’accroître leurs revenus. En revanche, ce qui semble justifié pour le propriétaire, le locataire ne l’entend pas de cette oreille. Il est donc important de connaître les paramètres qui régissent le loyer et les éléments à prendre en compte pour l’augmenter.

S’armer d’un contrat de bail solide avec de bonnes clauses.

Afin d’être armé pour toutes les éventualités, il est conseillé de disposer d’un bon contrat de location. Le plus souvent, ce contrat comporte une clause de réévaluation du loyer qui peut servir d’outil de mesure pour déterminer l’augmentation du coût de la vie. Ce processus doit se baser sur les indices trimestriels publiés par l’INSEE, l’indice de référence des loyers.

Quel indice est le plus approprié ?

Il faut avant tout souligner la diversité des indices, qui se composent généralement de 3 ordres, à savoir l’indice des loyers commerciaux (ILC), qui est attribué aux locataires commerciaux de grands espaces, à savoir les garages ou les entrepôts, il y a également l’indice de référence des loyers (IRL), qui est attribué aux locataires d’appartements. Enfin, il y a l’indice du coût de la construction (ICC). De ces trois indices, le mieux adapté et généralement le plus utilisé est l’indice de référence des loyers, qui, contrairement aux deux autres, semble favoriser le client plus que le propriétaire.

Dans quelles circonstances pouvez-vous augmenter votre loyer ?

L’augmentation du loyer est une activité réglementée par la loi, qui en fixe même les caractéristiques générales. Toutefois, si tout le monde peut observer des augmentations, il est obligatoire qu’elles soient justifiées. Par exemple, pour augmenter le coût du loyer, il faut qu’il y ait une révision du loyer, ce qui peut arriver chaque année, ou s’il est prouvé que le loyer est sous-évalué, ou encore si les locaux subissent de grosses réparations.

Comment puis-je augmenter le loyer ?

Si vous voulez augmenter le loyer, vous devez maîtriser les indices de l’INSEE. Ensuite, bien sûr, vous pouvez faire votre calcul en optant pour la formule suivante : Loyers sortants multipliés par le nouvel indice INSEE divisé par l’ancien indice INSEE.

Quand l’augmentation doit-elle prendre effet ?

C’est vous qui décidez, mais il est fortement recommandé de respecter le délai imposé par la loi, soit une fois par an. Trop de mises à jour contribueraient à faire fuir les locataires, donc pour plus de stabilité, il est conseillé de ne mettre en place des augmentations que tous les 2 ans et de profiter du coup pour bien sanctionner les locataires récalcitrants. Toutefois, la partie concernée, c’est-à-dire le locataire, doit être informée des raisons de l’augmentation avant que vous ne lui envoyiez la lettre expliquant la révision du loyer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici